Les Archers de la Jeune Loire : site officiel du club de tir à l'arc de MONISTROL SUR LOIRE - clubeo

L'archère Noémie Guillaumond cumule les titres depuis 4 Ans

2 février 2017 - 14:14

Licenciée aux Archers de la Jeune Loire, la championne d’Auvergne a été mise à l’honneur par le Département pour ses performances régulières. 
À 14 ans, elle est la première archère à bénéficier d’un sponsoring de la part du conseil départemental. Elle portera les espoirs de la Haute-Loire lors des prochains championnats de France en juillet. 
« C’est une battante ! Elle est toujours très déterminée et se donne tous les moyens de réussir. » Pour Loïk Perrin, son entraîneur, Noémie Guillaumond méritait bien d’être officiellement mise à l’honneur par le conseil départemental.
Il est vrai que la sportive monistrolienne porte haut les couleurs des Archers de la Jeune Loire depuis quatre ans. Ses titres (championne de Haute-Loire puis d’Auvergne minime) valaient bien une dotation des instances altiligériennes. 

 

« Le tir donne de la confiance »


Mais si la collégienne de Notre-Dame du Château voit sa cote grimper en flèche, c’est pourtant par hasard qu’elle a découvert la discipline.
Elle explique : « La toute première fois que j’ai essayé, c’était lors de la Fête du sport. Puis je suis venue faire une séance au club avec une copine. Je n’ai plus jamais posé mon arc, depuis. »
Au Gl des entraînements, Noémie s’est construit une véritable passion. « C’est un sport individuel mais il y a beaucoup d’entraide. Le club est devenu une seconde famille, précise sa maman. Ce qui la motive, ce n’est pas de remporter un titre mais plutôt de faire mieux que ses adversaires. Lors d’une compétition, elle entre dans sa bulle. »
Une philosophie payante qui a drainé son lot de belles performances et, avec elles, une envie farouche de toujours repousser ses limites. « Le tir à l’arc m’a donné beaucoup de confiance en moi. C’est très ludique même si c’est aussi très exigeant », souligne la jeune Mlle.
Un avis partagé par son coach : « Ce que je leur dis toujours, c’est de prendre du plaisir. Les résultats viennent ensuite. Le tir, c’est un mélange de technique, de mental et c’est beaucoup plus physique qu’on ne le pense. » Des qualités que possède Noémie, qui pourrait passer des heures devant les cibles : « Je m’entraîne trois fois par semaine et j’ai aussi des exercices de renforcement musculaire à la maison. Et puis, bien sûr, il y a les compétitions chaque week-end. »
Autant de rendez-vous qui jalonnent les journées bien remplies de l’adolescente qui ira même défendre les couleurs de la Haute-Loire lors des championnats de France, cet été.

Commentaires